Sensei Jonathan Ouellet, 3e Dan

Né en 1986, dans un petit village du nom d’Esprit-Saint, j’ai commencé le karaté Kyokushin à l’âge de 6 ans, sous la tutelle de shihan Sylvain Lessard à Rimouski. Ayant débuté à un très jeune âge, j’ai rapidement eu la chance de développer de très belles aptitudes dans ce sport. Tout au long de mes 23 années d’expériences, j’ai remporté plusieurs titres, tant au niveau régional, provincial qu’international. J’ai à mon actif plus d’une quarantaine de championnats remportés et monté plus de 65 podiums. Voici en quelques lignes un résumé de ma carrière en Kyokushin :

1991 : Début karaté Kyokushin
1998 : Passage ceinture noire 1er dan
1999 : Assistant-instructeur de l’année de l’école de karaté Sylvain Lessard
2000 : Champion Nord-Américain Junior combat plein-contact et kata
2001 : Champion Nord-Américain Junior combat plein-contact et kata
2002 : Champion Nord-Américain Junior combat plein-contact et kata
2003 : Champion Nord-Américain Junior combat plein-contact et kata
2004 : 2e combat plein-contact (adulte) 1er kata championnat de l’Est du Québec
2004 : Passage ceinture noire 2e dan
2005 : 4e combat plein-contact (adulte) 1er kata championnat Nord-Américain (New-York)
2006 : 2e combat plein-contact (adulte) championnat Nord-Américain
2010 : Ouverture de la première école de karaté Kyokushin à Québec
2011 : Passage ceinture noire 3e dan

Photo de Mylène Malenfant

Mylène Malenfant, directrice générale

Conjointe et bras droit de Jonathan Ouellet, j’ai connu ce passionné du Karaté il y a 11 ans déjà, à l’école secondaire. Depuis ce temps, j’ai la chance de le suivre et de l’encourager partout lorsqu’il pratique cette belle discipline. Tout naturellement, j’ai développé une passion pour le Kyokushin et ce, sans même le pratiquer. J’ai exercé la boxe olympique pendant quelques années et j’ai adoré mon expérience. Grâce à la boxe, j’ai acquis une certaine philosophie du combat qui m’aide aussi à guider les élèves lors de compétitions. J’ai par la suite cessé la pratique de ce sport car je n’ai pas l’âme compétitive mais j’aimerais bien un jour reprendre l’entraînement. Lorsque la discipline, le respect, le courage ainsi que la ténacité sont réunis dans un même sport, je crois fermement qu’il est inévitable d’avoir envie de le pratiquer quotidiennement. Je trouve formidable l’idée de bâtir un site internet suite à l’ouverture de notre école. J’espère que nos élèves ainsi que de futurs élèves aimeront venir visiter notre site et surtout le trouveront très pratique et utile! Je consacre beaucoup de temps à l’École Kyokushin Québec car je veux appuyer Jonathan et ainsi lui permettre de bâtir une entreprise solide sur laquelle tous les adeptes pourront se fier et s’y sentir en confiance.

Le plus important, croyez en vous, faites ce qu’il vous plait et surtout, amusez-vous!

Votre Directrice Générale
Mylen Malenfant

Sempai Sabrina Beaulieu 2e dan

Bachelière en psychologie, je poursuis mes études à l’UQAR à la maîtrise en gestion de projet.
À l’âge de 7 ans, je fis mes premiers pas dans l’univers du karaté Kyokushin à Rimouski et à 14 ans, j’ai aquis ma ceinture brune. Ensuite, je suis déménagée à Gatineau. Là-bas, j’ai eu l’occasion de pratiquer le karaté Shotokan : style dans lequel je suis ceinture noire. J’ai également eu la chance d’être le bras droit de mon instructeur durant 2 ans. J’ai donc donné des cours, arbitré des compétitions et aidé au bon fonctionnement lors de passages de ceinture. Par la suite, je suis déménagée dans la ville de Québec, toujours avec la forte intention de continuer le karaté. Pendant un an, j’ai essayé plusieurs écoles de différents styles (Kempo & Shotokan). J’ai finalement rejoint l’école de karaté Kyokushin Québec de Jonathan Ouellet depuis maintenant 4 ans. Ce fût un agréable retour à la source.
Pour moi le karaté est une passion, un mode de vie, une nouvelle langue, le plaisir de s’entrainer mais surtout le dépassement de soi. Ce sont tous ces éléments, que j’espère, vous découvrirez dans ce magnifique sport.
Souriante, énergétique et dynamique à temps plein, j’adore venir en aide et transmettre mes connaissances. N’hésitez pas à me demander conseil!
Bienvenu dans notre Dojo
Osu!

Sempai Arnaud Cabanac, 2e dan

Je suis rentré dans les arts martiaux par le Judo que j’ai pratiqué en France dans mon enfance et mon adolescence, jusqu’à ma ceinture bleue.
J’ai ensuite fait du karaté Kenpo jusqu’à la ceinture violette à Québec, avant de déménager à Rimouski où j’ai rencontré Shihan Sylvain Lessard en 1997. Il m’a montré le karaté Kyokushin et m’a accompagné jusqu’à ma ceinture noire.
J’ai passé ma Nidan au Japon en Janvier 2017 à l’occasion de la coupe du monde de Kyokushin à Okinawa.

Osu!

Sempai Anick Boivin, 1er dan

Je pratique les arts martiaux depuis l’âge de 17 ans. J’ai d’abord pratiqué le kick boxing durant 7 ans, à St-jean Chrysostome et ensuite à Montréal : je deviens immédiatement adepte d’arts martiaux. Durant cette période, j’ai fait quelques combats amateurs et je découvre une façon de me dépasser et de tester mes propres limites qui me fascine. Au bout d’un certain temps, toutefois, je sens qu’il manque un sens profond, une éthique, une philosophie à ce que je fais. C’est dans cette optique que je me tourne vers le karaté kyokushin, d’abord à Montréal, puis en Australie, dans un dojo traditionnel ou je m’entraine presque 5 jours semaine pendant 6 mois. J’ai eu la chance de m’entrainer avec d’excellents combattants sous l’enseignement de Sensei Dominic Hopkins. C’est pour moi une révélation : un art martial qui enseigne force, respect, courtoisie, intégrité, contrôle et courage tout en concrétisant l’art du combat de façon plus qu’efficace… À mon retour à Québec je continue donc à apprendre les techniques et la voie du Kyokushin avec Sensei Jonathan Ouellet pour finalement acquérir ma ceinture noire 8 ans plus tard. C’est grâce à l’enseignement de Sensei Jonathan que j’ai pu améliorer mes techniques de combats et réaliser mon rêve de participer à un tournoi de ‘’knock down’’ en mars 2013. J’ai eu la chance de participer à un tournoi international au Chili l’an dernier ainsi qu’à d’autres compétitions depuis. J’espère pouvoir transmettre un peu des connaissances acquise là-bas et depuis les dernières années aux jeunes et aux adultes qui souhaitent se dépasser en vivant l’expérience du combat. Plus qu’une passion, le kyokushin devient un mode de vie, une façon de voir et penser qui m’est utile dans plusieurs sphères de ma vie. On a toujours un combat en cours…l’idée est de persévérer, de se relever coute que coute si on tombe, de croire fermement en soi et peu importe l’issu, je crois qu’on a déjà un peu gagné d’avance.

Sempai Valérie Cabanac-Lassonde, 1er dan

Je suis Sempaï Valérie Cabanac Lassonde et je suis âgée de 21 ans. J’ai commencé le karaté tout jeune vers l’âge de 5 ans à Rimouski pour continuer à Québec avec Sensei Jonathan Ouellet. J’en fais depuis maintenant une quinzaine d’années. Mon parcours comme élève ressemble à un chemin sinueux vers le haut d’une montagne; parsemé d’obstacles et de petites pauses. Par chance, mon amour pour ce sport m’a toujours ramené sur le droit chemin et je suis maintenant plus mordue que jamais. J’étudie en nutrition à l’Université Laval et à la fin de ma journée j’attends avec impatience le cours de karaté pour évacuer mon stress et voir les jeunes. Pour moi, le sport est un élément essentiel pour la réussite scolaire et le karaté me permet de me dépasser autant physiquement que mentalement.

Au plaisir de vous voir avec nous !!

Antoine Cabanac, 1er dan

À venir!

Nicolas Cabanac, 1er dan

À venir!

Nous joindre Tous droits réservés, École de Karaté Kyokushin Québec. 2010